Le Sens du Goût

est de se faire plaisir!

15 octobre 2005

Grog à la menthe fraîche pour gros rhume

Premier rhume, traitement de choc avec un bon grog au rhum! Parfois être malade a du bon, quoique cinq minutes de plaisir pour une journée gachée, c'est pas top comme rendement!

grog

Grog à la menthe fraîche (pour 1 malade qui a besoin de réconfort)

  • 5 cl de rhum blanc
  • 20 cl d'eau bouillante
  • 1 grosse cuillère à café de miel
  • 6 belles feuilles de menthe fraîche

Je n'ai pas mis de citron car je n'en avais pas, c'est d'ailleurs pour cela que j'y ai mis de la menthe.

Mélangez le rhum et le miel, ajoutez l'eau bouillante puis les feuilles de menthe. Buvez bien chaud et mettez vous au lit...couvrez vous bien, c'est salvateur (bon après y'a le médecin ;).

Bon week end à tous!

Posté par Claire emma à 08:51 - En savoir plus - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Qu'est ce qu'il en pense le médecin de ton haleine aromatisée rhum-menthe ?!!

    Soigne-toi bien.

    Posté par Mijo, 15 octobre 2005 à 09:52
  • oui soigne toi bien. Si jmais cela ne passe pas, je te conseille d'en boire jusqu'à ce que tu voies 3 oreillers dans ton lit. Là c'est sûr que tu seras guérie .... )

    Posté par Papilles&pupille, 15 octobre 2005 à 11:58
  • Pour la grand-mère de mon mari, c'était quand elle voyait deux chapeaux au le pied de son lit qu'elle arrêtait la "potion" !

    Posté par binette, 15 octobre 2005 à 18:24
  • Certains ajoutent quelques clous de de girofle au grog, pour leurs propriétés antiseptiques (et légèrement anesthésiques, mais c'est sans grand intérêt pour un rhume).
    Cependant, je doute que cela se marie aussi bien à la menthe qu'au citron.

    Concernant la suée "salvatrice", il n'est pas nécessaire d'ajouter un quelconque alcool. Boire bien chaud suffit amplement et évite les contre-indications avec les médicaments.

    Maintenant, si vous cherchez un cocktail montant vite à la tête, les "hot-drinks" sont faits pour vous.
    Et rapport au rhume, c'est bien l'avantage qu'on peut trouver à alcoliser ce cocktail, car dans les dix minutes un buveur (d'alcool) occasionnel est presque assuré de rencontrer Morphée pour une nuit qui aura au moins le mérite de le reposer d'une journée de reniflements.

    Posté par Snif, 07 septembre 2006 à 22:25
  • Merci pour cette recette mais je pense aussi que le citron en fait partie intégrante (notamment pour ses propriétés antiscorbutiques).

    Posté par greg57, 27 décembre 2006 à 01:23

Poster un commentaire