Le Sens du Goût

est de se faire plaisir!

03 novembre 2005

Champagne-Ardenne: 1° Le Champagne

Champagne! Il jouit d'une renommée internationale et d'une A.O.C.
32 000 hectares peuvent se prévaloir de l'appelation "Champagne" soit 260 000  parcelles, le vignoble champenois est en effet très morcelé. Ils y a 320 crus qui proviennent de 320 villages.

champagne1

Le Champagne est exclusivement produit à partir de trois cépages: le Pinot Noir à 38%, le Pinot Meunier à 35% et le Chardonnay à 27%. Le Champagne est un produit d'assemblage de plusieurs cépages, mais il existe aussi des mono-cépages comme le Blanc de Blanc produit uniquement avec du Chardonnay (merci Binette). Les Champagnes Blancs de Noirs sont le fruit de l'assemblage de Chardonnay avec du Pinot.

Les spécificités du climat et du terroir local sont très importantes et jouent sur les caractéristiques organoleptiques du vin..en effet, le vignoble champenois est le vignoble le plus au nord, la vigne souffre et s'adapte au sou-sol composé à 80% de craie, très poreuse, qui joue le rôle de régulateur thermique.
Les raisins a donc un potentiel plus acide que sucré, c'est ce qui fait la spécificité du Champagne.

champagne2

Sur l'étiquette de la bouteille de Champagne, trois mentions sont obligatoires:
- l'appelation "Champagne"
- la "Marque"
- le "code"  . "RC"   Récoltants Coopérateurs, qui récoltent et livrent leurs raisins à la coopérative
                . "CM"  Coopératives de Manipulation, elles produisent le Champagne pour les coopérateurs et mettent du Champagne en bouteille sous leur nom.
                . "RM"  Récolants Manipulateurs, qui récoltent les raisins et les vignifient.
                . "NM   Maisons de Champagne, ils en existent 280.

champagne3

Conseils de dégustation:

- Conserver le Champagne dans une cave fraîche si possible mais pas au réfrigérateur, en effet une longue période au froid peut déprécier les qualités organoleptiques du Champagne...ce serait dommage!

- Mettre le Champagne dans un sceau avec de la glace 10-15 minutes avant de le servir, le Champagne doit être servi frais, pas froid: 8-9°, ainsi il va prendre quelques degrès pendant la dégustation et arriver à 12-13°, et oui ça change tout....un bon Champagne à cette température c'est délicieux, forcément un mauvais Champagne est encore pire un peu plus chaud car les arômes se dégagent davantage...vous comprendrez maintenant pourquoi les mauvais Champagnes sont servis glacés: on ne sent plus rien, les saveurs sont "anesthésiées".

- Servir le Champagne dans des verres adaptés ressérés en haut pour que les arômes soient canalisés, les coupes larges et plates, si jolies, ne sont hélas pas adaptées, gardez les pour vos cocktails! Idem oon évite les verres en plastiques, merci ;)

- Laver de préférences les verres sans détergents, à l'eau très chaude (cela prévaut pour tous vos verres à vins), afin que ne persistent pas dans le verre des odeurs de détergents qui perturberaient votre dégustation. Idem pour le torchon qui sert à les essuyer, éviter l'assouplissant car un torchon très odorant laissera des odeurs dans le verre.

- Ne servez pas de mets très corsés avec le Champagne au risque de "charger" vos papilles, ce qui vous ferai passer à côté des saveurs subtiles de ce vin effervescent: on évite donc l'ail, les anchois, les cornichons, les biscuits apéros trop salés, les fromages très forts, et autres préparations apéritives donc le goût contrarie celui du Champagne: exemple: les biscuits apéritifs au bacon c'est pas top...

champagne4

Je vois cette image et cela me fait penser à la bulle de Champagne, celle justement qui fit la renommée de ce vin. Petite histoire de la bulle:

Pour que la bulle se forme, il faut des particules de cellulose dans le verre (laissées par votre torchon). En effet, le train de bulles se forme à partir d'un cylindre creux (celui de la particule de cellulose) qui emprisonne une poche de gaz au moment où l'on verse le Champagne....c'est cette poche de gaz qui permet un renouvellement de la bulle.
La moyenne est de 10 à 15 bulles par seconde.
Durant son ascension, le volume de la bulle est multiplié par environ 1 000 000 car elle continue à capter du CO2 pendant la montée.
Les bulles s'espacent durant la montée parce qu'elles deviennent plus rapides sous l'effet de la pression,  au rythme de 15-20cm par seconde.

Intéressant non?

Bon allez après toutes ces laborieuses explications vous prendrez bien un verre avec moi?

champagne_5 A la vôtre!

Les Champagnes que j'affectionne:

- Krug, tout
- Bollinger RD 90. "RD" voulant dire "récemment dégorgé"
- Diebolt-Vallois, cuvées Prestige et Fleur de passion
- Selosse
- Pierre Moncuit, cuvée Nicole Moncuit
- Philiponnat Clos des Goisses
- Jérome Prévost, La Closerie "Les Béguines"
- mais aussi: Legras, Jacquesson, Egly-Ouriet, Goutorbe...
-

Posté par Claire emma à 09:02 - Spécialités culinaires Champ-Ardennaises - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    la bulle de champagne

    bonjour, je suis en première et je fais un TPE sur la bulle de champagne. Il est réparti en 3parties: la fabricatio, la conservation et la consommation. Les questions sont: la bulle a-t'elle uen influence sur le gout du champagne? la qualité du raisin influence-t'elle la formation de la bulle? quelle est la limite de conservation du champagne pour que la bulle ne disparaisse pas? j'ai trouvé votre article interessant et ai suposé que vous pourriez m'aider. merci d'avance

    Posté par andréa, 04 décembre 2007 à 16:56
  • tes verres et tes photos sont superbes

    Posté par mercotte, 03 novembre 2005 à 09:08
  • Champenoise exilée dans le sud ouest, j'ai aimé ta description de ce "nectar".
    Petite précision : il existe des champagnes blanc de blanc (avec simplement du chardonnay sur une zone géographique bien déterminée. Le champagne CREPAUX-COURTOIS en est un excellent exemple) et des blancs de noir avec exclusivement du pinot noir. Veuve Clicquot réussi très bien le blanc de noir .
    J'ai gouté une fois un champagne Krug, j'en garde un excellent souvenir.

    Posté par binette, 03 novembre 2005 à 09:22
  • tchin ! salute !

    J'ai bien aimé l hitoire des bulles.
    On ne boit pas beaucoup de Champagne chez nous, quelques fois à l'apéro mais c'est rare.
    Je rejoins Mercotte, j'aime beaucoup tes verres.

    Posté par Papilles&pupille, 03 novembre 2005 à 13:15
  • J'avais remarqué que les bulles du champagne étaient nettement moins belles quand je lavais les verres au lave-vaisselle, je sais maintenant pourquoi ! De toutes façons depuis cette constatation je lave toujours les flûtes à la main et donc avec utilisation du torchon et dépôt de cellulose. Merci pour ces explications.

    Posté par Choupette, 03 novembre 2005 à 14:56
  • Puis-je faire 3 remarques ?

    1/qui concerne aussi le commentaire de binette :
    blanc de blancs (avec un "s" au 2° : vin blanc issu de raisins blancs) = uniquement chardonnay, OK. Blanc de noirs = issu de raisins noirs à jus blanc, donc pinot noir ou pinot meunier ou assemblage des deux.

    2/Il manque un code : MA = marque auxiliaire, ou marque d'acheteur, en gros toutes les merdes de super-marché.

    3/les coupes ne sont pas inadaptées au chamapgne, elles sont inadaptées à la majorité des champagne, mais adaptées aux vins de Champagne. Toi qui bois visiblement des Krug millésimés ou du Sélosse, essaie dans des coupes, c'est bien mieux. "Substance" de Selosse gagne même à être carafé. Ainsi que "Petraea" de Boulard.

    Posté par patrick, 04 novembre 2005 à 04:08
  • Bonjour, je fais un TPE sur le champagne et je souhaiterais avoir quelques informations. Ma partie est divisée en deux : 1- Le gout du champagne
    2- L'effet du champagne sur l'organisme

    J'aurais voulu savoir si la finesse, la taille des bulles jouaient sur le gout du champagne.
    De plus, j'ai entendu dire que les bulles de champagne enivrent plus facilement, plus vite.
    Je vous remercie d'avance.

    Posté par Johana, 30 novembre 2008 à 16:32
  • J'aimerais connaitre la signification des chiffres situés après les codes NM, RC ... Pourriez-vous me les envoyer par mail ?
    Je vois que vous mentionnez KRug en tête de votre liste c'est évidement un champagne de prestige. J'ai eu à connaitre ce champ. dans mon enfance, mon père a travaillé dans ces caves il y a plus
    de 60 ans !!
    Merci de me répondre
    Une champenoise en Martinique

    Posté par Jacqueline, 01 juin 2007 à 19:33

Poster un commentaire