Le Sens du Goût

est de se faire plaisir!

08 avril 2006

Claire goûte et transforme

Il y a peu de temps un jeune homme de la Maison Père Léon m'a concacté pour me demander si je voulais bien mettre un lien vers leur produit. Je leur ai répondu que pour cela leurs produits devaient répondre à certaines de mes exigences, notamment en ce qui concerne le goût de ceci.
Il m'a donc gentimment fait parvenir des produits afin que je les goûte et c'est en toute honnêteté que je vais vous faire part de mes conclusions suite à la dégustation.
Comme je me lance facilement dans des aventures culinaires, j'ai également décidé de créer une recette autour de chaque produit, recettes que je vais vous livrer aujourd'hui.

J'ai reçu 4 produits : un sel à l'anis et au fenouil, une huile d'olive à l'abricot, un vinaigre à la pulpe de mangue et une moutarde au curry.

Commençons par le sel : C'est un sel de Guérande aggrémenté de graines d'anis et de graines de fenouil
leon_sel
Dégustation : une très bonne odeur s'échappe du pot lorsque je l'ouvre, les grains d'anis et de fenouil sont bien présents. C'est bon.

Pour ce produit j'ai choisi de réaliser une recette très simple où le sel vient souligner de ses arômes anisé la chair d'un poisson :
dorade_o_citron

Dorade au sel anis fenouil et citron (pour 4 personnes)

  • 1 dorade de belle taille (ou 4 petites)
  • 2 cuillères à soupe de Sel de Guérande anis fenouil
  • 1 citron
  • huile d'olive fruitée
  • 20 g de beurre en petits morceaux

Demandez à votre poissonnier de préparer la dorade.
Préchauffez le four à 200°C.

Huilez votre plat. Déposez la dorade, salez en l'intérieur à l'aide d'une cuillère à soupe de Sel anis fenouil.
Coupez le citron en rondelles que vous déposez sur la dorade. Arrosez d'un filet d'huile d'olive.

Faites cuire entre 15 et 20 minutes. Toutes les 5 minutes, ouvrez le four et déposez des dés de beurre froids sur la dorade afin de la nourrir durant la cuisson.

Lorsque le poisson est cuit (moi j'aime quand le poisson est encore légèrement translucide), servez en saupoudrant du reste du sel anis fenouil.

Passons au vinaigre à la pulpe de mangue :c'est un vinaigre d'alcool cristal à 8° additionné de pulpe de mangue et de sirop de sucre.
leon_vinaigre

Dégustation :intéressant même si le vinaigre utilisé gagnerait à être plus doux et acidulé, je pense qu'un vinaigre de cidre ou même un vinaigre de xérès rendrait cette recette plus douce et moins agressive. En effet, le vinaigre blanc prend trop le dessus sur une pulpe de mangue pourtant bien présente. J'ai fait part de cette constatation à la société, ils cherchent actuellement un vinaigre plus approprié.

Afin de contrecarrer la puissance du vinaigre blanc, j'ai imaginé une recette toute simple qui mets en valeur la belle teneur en mangue de ce vinaigre : vous obtenez un liquide sirupeux, très parfumé, où le goût de la mangue est mis en valeur, la recette :

caramel_mangue

St Marcellin rôti au caramel de mangue et poivre noir (pour 4 personnes)

  • 4 St Marcellins
  • 4 tranches fines de pain au levain
  • 2 cuillères à soupe de sucre roux
  • 8 cuillères à soupe de Vinaigre à la pulpe de mangue
  • 8 baies de poivre noir Kerala fraîchement écrasées

Préchauffez le four à 200°C.
Déposez les St Marcellins sur les tranches de pain et déposez les sur une feuille d'aluminium, enfournez le temps que les fromages prennent une légère coloration ou commencent à couler.
Pendant ce temps, préparez le caramel de mangue : dans une poêle, faites chauffer le sucre avec le vinaigre à feu moyen-fort, amenez à ébullition et laissez réduire jusqu'à ce que le mélange nappe la cuillère (cela réduit considérablement), goûtez : du vinaigre il ne doit rester qu'une note acidulé, le mélange doit avoir le goût et presque la texture de la mangue en bouche.

Déposez les St Marcellins chauds dans les assiettes, arrosez de quelques gouttes de caramel de mangue dessus, mettez le reste à côté sur l'assiette (cf photo). Enfin saupoudrez de poivre noir et dégustez.

Ce caramel fera aussi merveille sur une boule de glace vanille ou fromage blanc.

C'est au tour de l'huile d'olive à l'abricot : il s'agit d'une huile d'olive extra vierge provenant d'italie aromatisée à l'aide d'abricots secs et d'arôme (naturel)
leon_huile

Dégustation : l'huile manque de volupté, de texture en bouche, elle est trop fluide à mon sens. L'abricot est bien présent, celui de l'abricot sec plus que de l'abricot frais.

A l'aide de cette huile d'olive j'ai décidé de préparer un dessert, je suis partie d'une recette vue sur Marmiton et je l'ai adapté aux abricots:

croquants_abricot

Croquants aux abricots

  • 130 g de sucre
  • 120 g de farine bise
  • 100 g d'abricots secs
  • 60 g de poudre de noisette
  • 1/2 sachet de levure
  • 4 cuillère à soupe d'huile d'olive aromatisée à l'abricot
  • 1 oeuf

Péchauffez le four à 210°C.

Mélangez tout jusqu'à obtention d'un mélange épais qui colle beaucoup. Farinez abondamment le plan de travail et confectionnez 1 ou deux boudins (cela s'étale un peu durant la cuisson) d'environ 3 cm de diamètre.

Enfournez 15 à 20 minutes (attention les miens ont trop coloré), sortir du four et découpez en tronçons de 2cm d'épaisseur. Remettre dans le four à 100°C pendant 20 minutes puis éteindre le four et laissez les croquants à l'intérieur jusqu'à ce que le four soit froid afin qu'ils sèchent. Ils se conservent dans une boite hermétique.

NB: délicieux nous les avons englouti en une quinzaine de minutes!

Enfin la moutarde au curry : préparée avec du vinaigre dilué, des graines de moutarde et du curry en poudre
leon_montarde

Dégustation : douce et parfumée, cette moutarde n'est pas très forte et le curry lui apporte une note très agréable. Il aurait même pu être un peu plus présent.

J'ai imaginé une recette à partir d'un classique d'Alain Passard, sa fameuse glace à la moutarde de Meaux servie avec une soupe de tomates. Pour la recette, la mienne est diamètralement opposée.

glace_moutarde

Glace moutarde (pour 4 boules de glace)

  • 4 cuillères à soupe rase de Moutarde au curry
  • 4 cuillères à café rases de miel liquide toutes fleurs (ne prenez pas un miel trop typé)
  • 10 cuillères soupe bien remplies de crème fraîche épaisse

Mélangez et mettez au congélateur au moins 2 heures.
A déguster avec une tarte fine à la tomate ou comme Alain Passard, plongée dans une soupe à la tomate.

NB: vous pouvez également servir le mélange non glacé en sauce avec un rôti de porc, des crudités...dans ce cas là, salez et poivrez.

Voilà, je me suis bien amusée à inventer ces recettes.
La Maison du Père Léon propose également des miels, alcools, confiseries, sucres et spécialités provençales.

Moi j'ai bien aimé leur concept marketing qui consiste à choisir son produit, son contenant et le message qui accompagnera le produit (cela peut être sympa pour faire des cadeaux).
leon_etiquette
Je regrette simplement que l'on remarque les dentelles sur l'étiquette (ce qui veut dire prédécoupé) et que nulle mention ne soit sur le contenant, si vous perdez l'étiquette et bien n'oubliez pas ce qui se trouve dedans! Sinon j'adore le fait qu'elles soient attachées par de la corde, c'est très joli.

Je vous laisse visiter le site vous même, moi j'ai déjà repéré un produit qui me plait bien, les feuilles de verveine cristallisées.

www.maisonpereleon.com

Posté par Claire emma à 08:02 - z'essaie, je teste, je note... - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci pour tous ces tests, je retiens particulièrement te recette de chèvre avec la réduction de vinaigre tout comme celle que l'on fait avec le balsamique, j'imagine très bien le parfum dans ce cas-là.

    Posté par Choupette, 08 avril 2006 à 09:49
  • Merci pour ces recettes!Elles m'ont l'air formidables! Il faut absolument que j'essaye!J'adore tester de nouveaux produits! =)

    Posté par NaNa, 08 avril 2006 à 10:38
  • Je connais les produits du Père Léon, vers Noël, j'ai été invitée chez une amie et je lui ai apporté : du sucre parfumé, de l'huile parfumée et de la moutarde parfumé.
    Pour les parisiens, je précise qu'il existe un stant au Printemps au 3è étage où vous pouvez acheter ces produits.
    Tes recettes comme toujours, je les adore ...

    Posté par Fabienne, 08 avril 2006 à 13:31
  • Ah ,je crois que j'irai faire un tour en mai ..Merci pour ces belles recettes.

    Posté par colette, 08 avril 2006 à 13:38
  • J'aime beaucoup la recette du chèvre chaud et des croquants. Superbes photos

    Posté par sylvieaa, 08 avril 2006 à 14:27
  • C'est amusant car j'ai découvert leurs produits cette semaine je toruve que leur site est bien fait, et c'st sympa d'avoir le choix du contenant !

    Posté par Marmitedecathy, 08 avril 2006 à 14:36
  • Interessant, je ne connais pas du tout ces produits...juste un petit commentaire:si à l'origine le Saint Marcellin était un fromage de chèvre,il est devenu avec les siècles un fromage de vache.....est-ce que tu en retrouve fait avec du lait de chèvre?Je n'en ai jamais vu!!!

    Posté par mamina, 08 avril 2006 à 17:16
  • et bien on peut dire que ces tests de produits t'ont bien inspiré ......tu vas continuer ????

    Posté par frederique, 08 avril 2006 à 18:58
  • Waouh ! Je suis bluffée par ton imagination pour tester en recettes ces produits. J'ai adoré lire ce post. Merci pour ta générosité en essais, en photos (lumineuses ! ) et en commentaire. La recette de poisson me tente beaucoup...

    Posté par Catherine, 08 avril 2006 à 19:40
  • Les feuilles de verveine cristallisées, c'est délicieux : j'en avais acheté dans un magasin de douceurs ainsiq ue des pétales de roses, huumm ! Sinon, la fleur de sel à l'amis et au fenouil, c'est trop facile à faire soi-même !

    Posté par Leelooo, 08 avril 2006 à 22:59
  • tu va devenir une excellente critique culinaire, bravo pour ces adaptations!

    Posté par kisine, 10 avril 2006 à 08:58
  • ouah, quel délices de saveurs....
    j'adore trop ce concept avec des saveurs pour le moins originales.....
    En tout cas merci Claire de tous tes bons plans, ton blog est vraiment au top....
    je vais aller faire un tour sur le site de maison pere leon.

    Merci....

    Posté par Manue, 10 avril 2006 à 15:40
  • demande de conseil

    bonjour; j'ai cinq litres d'huile d'olive directement d'un petit producteur et je souhaite la parfumer avec differentes épices. j'ai déjà essayer avec du piment, et je souhaite le faire avec d'autres épices. mais je n'ai pas trop d'expérience en la matière et je ne veux pas gacher ce nectar! avez vous des idées et des conseils à me donner? merci.
    Ps les reccetes sont vraiment alléchantes et donnent envie de les concocter pour les gens de notre coeur!
    BB

    Posté par bebe, 10 août 2007 à 21:48

Poster un commentaire