Le Sens du Goût

est de se faire plaisir!

15 janvier 2007

Do ré mi fa SOLE la si do

Aujourd'hui ce n'est pas tant une recette qui vous attend qu'une palabre sur mon état d'esprit.
Ne vous inquiétez pas, nous allons tout de même parler cuisine!

Tout commence mardi dernier.....nous sommes dans l'après-midi, j'ai mal au cou....je ne m'inquiète pas plus que ça je suis fragile de ce côté, je me fais souvent des noeuds.....tout ceci empire jusqu'au soir où j'ai carrément mal....pour tout vous dire, j'ai même pas apprécié les choux de Bruxelles qui étaient dans mon assiette, je ne pensais qu'à la douleur (supportable au demeurant mais lancinante...).

Puis vient le moment de me mettre au lit que j'attendais avec impatience mais.....comment aurais-je pu m'imaginer que la position allongée était infinement plus douloureuse que la position assise ou debout?

Une fois allongée, la douleur était vive, remontait haut dans la nuque, je filais des céphalées intenses et pire que tout, je n'arrivais pas à bouger la tête tant les mouvements me pesait.....un appel à SOS Médecin et une piqûre dans les fesses plus tard, je parviens à m'endormir tout en m'éveillant plusieurs fois dans la nuit car à chaque fois que je bougeais dans mon sommeil la douleur se réveillait.

Je ne suis pas particulièrement douilette mais je crois que le plus insupportable n'est pas tant la douleur mais le fait qu'elle dure.

Pourquoi je vous raconte ça? Parce que j'en avais besoin pardi!

Le lendemain je me suis requinquer l'esprit et le corps au resto devant une bonne soupe au lard et un steak tartare...bon j'ai eu du mal à tenir mais ça fait du bien d'être avec des amis.

Je suis rentrée sur Reims ce week-end et du coup j'ai eu envie de me faire plaisir pour oublier la semaine passée....je suis allée au marché et j'ai décidé de manger quelque chose que je n'avais mangé depuis des lustres.....une SOLE

sole_f

Ce n'est pas vraiment une recette que je vous propose car pour moi, la sole se suffit d'elle-même :

Une fois légèrement farinée, elle a le droit à un aller-retour en bonne et dûe forme dans la poêle avec un mélange de beurre et d'huile.....elle doit être dorée mes amis.

Perso, je la préfère ainsi que meunière mais rien ne vous empêche de l'arroser de beurre fondu, de citron, d'huile d'olive ou de persil si cela vous sied!

sole_fe

Aux grands maux les remèdes les plus simples : les bons produits !

Mercredi je serai plus en verve, je vous donnerai la recette du fenouil qui accompagne ce somptueux poisson!

Posté par Claire emma à 09:00 - Les petits plats dans les grands - Permalien [#]