Le Sens du Goût

est de se faire plaisir!

18 février 2008

Il était une fois... des légumes délicieux

J'habite et je travaille à Paris depuis maintenant 1 an et demi. J'aime la ville de Paris, j'aime moins les transports en commun... Je ne peux pas dire que je déteste "le temps de chien parisien" étant donné que je viens d'une région de la France qui ne peut pas se prévaloir d'être plus gâtée en terme de temps. En plus, il fait parfois très beau, à l'image d'aujourd'hui dimanche et c'est très agréable de pouvoir en profiter (c'est pour cette raison me direz-vous que je suis derrière mon écran en train de vous écrire plutôt que d'aller me promener dehors... et vous avez raison cela dit en passant...)

Tout ceci ne vous dit pas pourquoi je suis en train de vous écrire : peut-être parce qu'aujourd'hui justement j'ai décidé de prendre un peu de temps pour vous expliquer la raison pour laquelle je publie moins souvent des articles (on peut le dire, je suis passé d'un article quasi quotidien à 2 articles par mois au mieux)

Les explications sont les suivantes :

- Je travaille ! Et oui, à l'époque j'étais sans emploi et j'avais tout le temps de cuisiner, de blogger, de m'amuser en cuisine... surtout que je vivais chez mes parents ce qui me permettait entre autres, d'avoir toujours des goûteurs à portée de main !

- Je n'ai pas d'appareil photo : je sais, c'est une excuse minable car je peux très bien, comme aujourd'hui, vous écrire une recette (ci-après !) sans mettre de photo...

- J'ai pas le temps : bon là, c'est plus que vrai, je travaille beaucoup et je ne cuisine pas trop. Et quand je rentre tard le soir ma coloc à bien souvent déjà préparé le dîner et je meurs tellement de faim que j'ai pas trop le courage de cuisiner...

Bref, tout ça pour vous dire que je vais vous parler de cette délicieuse recette, simplissime et parfumée qu'avait préparé ma coloc un soir (mais que j'ai mangé le lendemain matin au petit déj : bah oui, j'adore le salé au petit déj et comme je n'aime pas trop mangé 2 fois la même chose, je sais pas pourquoi, ça passe très bien au petit déj...)

Ce sont des patates avec du fenouil, des oignons et des herbes de Provence... c'est tout simple et plus on laisse au four et plus c'est bon (enfin, faut pas non plus laisser brûler...)

Pommes de terre, fenouil et oignons aux herbes du maquis (pour 4 personnes)

  • 400 g de pommes de terre
  • 2 bulbes de fenouil
  • 4 oignons rouges ou rosés de Roscoff (des oignons relativement doux)
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence
  • 1 pincée de gros sel
  • sel fin et poivre noir du moulin

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les pommes de terre soigneusement car nous allons conserver la peau. Essuyez-les et coupez-les en cubes (pas trop gros, sinon c'est plus long à cuire).

Déposez-les dans un plat à four huilé (assez grand pour que les pommes de terre ne soient pas trop les unes sur les autres) et arrosez de 2 cuillères à soupe d'huile. Saupoudrez des herbes de Provence et enfournez pour 25 minutes de cuisson.

Pendant ce temps, émincez le fenouil finement, faites-le sauter 5 minutes dans un peu d'huile dans une poêle ou un wok bien chaud. Réservez.

Emincez les oignons en fines rouelles et faites-les fondre dans le reste d'huile dans la poêle ou le wok où vous avez fait revenir le fenouil. Ils doivent être bien tendres voir commencer à confire légèrement.

Au bout de 25 minutes, sortez les pommes de terre du four, ajoutez le fenouill et les oignons, mélangez, salez au gros sel et au sel fin, poivrez et remettez au four durant 10 minutes.

A servir avec une salade de fines herbes (roquette, basilic, cerfeuil, estragon...), du saumon fumé ou du jambon cru.

Sur ce, je vais sortir faire un tour.
A très vite !

Posté par Claire emma à 09:59 - Légumes et accompagnements - Permalien [#]